• FREE STANDARD SHIPPING

MAISON CHLOÉ

« J’ai toujours souhaité que Chloé ait un esprit positif, et rende les gens heureux. »
GABY AGHION
Commencez votre voyage
Je suis très fière d’intégrer une maison fondée par une femme pour habiller des femmes.
paolo roversi
Natacha Ramsay-Levi Directrice de la Création

Natacha Ramsay-Levi a rejoint la Maison en avril 2017, en tant que Directrice de la Création du prêt-à-porter, de la maroquinerie et des accessoires de Chloé.

Née à Paris, en France, Natacha a suivi des études au Studio Berçot avant de rejoindre l’équipe du directeur artistique Nicolas Ghesquière chez Balenciaga en 2002. Elle a collaboré avec Nicolas chez Balenciaga pendant onze ans, gravissant les échelons pour devenir son bras droit puis, finalement, la directrice créative de la Maison. En 2013, elle a suivi Nicolas chez Louis Vuitton, où elle a pris les fonctions de directrice créative du prêt-à-porter féminin.

Dans son nouveau rôle chez Chloé, Natacha adopte l’esprit de la maison fondée en 1952 par Gaby Aghion dans l’idée d’offrir aux femmes la liberté d’être elles-mêmes.

« Je suis très fière d’intégrer une maison fondée par une femme pour habiller des femmes. Je veux créer une mode qui soulignera la personnalité de celles qui la portent, une mode qui donne du caractère et une attitude, sans jamais imposer un ‘look’. » – Natacha Ramsay-Levi


+Partager
800 MÈTRES
de soie utilisés pour une collection de défilé
68 COULEURS
incluses dans une collection
3 COUTURIÈRES
nécessaires pour une seule robe
30 ANS
d'ancienneté pour notre "petite main" la plus chevronnée
200 HEURES
pour faire une robe de tapis rouge sur mesure
60 PERSONNES
à l’Atelier pour monter une collection
Le début
Gabriella Hanoka naît à Alexandrie, en Egypte, dans une famille cosmopolite. Elle épouse son ami d’enfance Raymond Aghion en 1940 et en 1945, le jeune couple s’installe à Paris.
+Partager
Années 50
« J’ai créé une petite collection et recruté une couturière qui avait travaillé dans la haute couture. Je suis allée chercher les fournisseurs de boutons et de tissus moi-même... Je prenais des risques. Mais très vite j’ai été entrainée dans le mouvement, c’était comme une tornade ! » — Gaby Aghion
+Partager
1952
Gaby Aghion conçoit sa première collection et donne naissance à Chloé, une des toutes premières Maisons de prêt-à-porter de luxe. Chloé propose une alternative au chic rigide de la haute couture, en offrant un vestiaire élégant et moderne tout en silhouettes décontractées, coupées dans des tissus de haute qualité, rehaussées de détails soignés.
+Partager
1957
Gaby Aghion organise le premier défilé Chloé, pour la saison printemps-été 1958, au Café de Flore, repaire de tous les artistes. A partir de ce moment, et jusqu’au milieu des années 60, les défilés pleins d’entrain de la Maison sont organisés dans des cafés de la rive gauche, là où la révolution culturelle de l’époque bat son plein.

“C’est à la Closerie des Lilas, fameux café littéraire, que se tient le défilé Chloé. La presse assise autour des tables boit du café au lait… pendant que les mannequins se fraient un chemin parmi elles.” — The New York Times
+Partager
1958
Gérard Pipart est le premier jeune designer recruté par Gaby Aghion. A compter de cette année, et jusqu’en 1987, les créations de Chloé seront nommées suivant une lettre de l’alphabet. Cette tradition fait son retour en 2012, dans la collection d’accessoires conçue par Clare Waight Keller, Directrice de la Création de Chloé.
+Partager
Années 1960
“J’ai un don inné pour reconnaître le talent des autres.” — Gaby Aghion

Sous la direction de la fondatrice, les créations romantiques, cool et glamour de Chloé rencontrent les attentes des jeunes femmes et connaissent un grand succès. Dans les années 60, Gaby confie à une nouvelle génération de talents la mission de développer sa vision. Gérard Pipart, Maxime de La Falaise, Michèle Rosier, Graziella Fontana et Karl Lagerfeld, travaillent ensemble au sein de la Maison, et s’épanouissent sous la direction artistique de Gaby Aghion.
+Partager
1960
Gaby Aghion et Maxime de La Falaise dessinent une robe-chemise iconique, baptisée Embrun.

« Concevoir une robe presque comme un t-shirt était résolument avant-garde. Cette robe a eu un succès fou parce qu’elle affirme « je suis désinvolte ». » — Gaby Aghion
+Partager
1962
Au début des années 60, la blouse en soie iconique fait son apparition. Elle deviendra un élément essentiel du vestiaire et de l’attitude Chloé.
+Partager
1965
En 1965, une année après son arrivée chez Chloé, Karl Lagerfeld dessine la robe Tertulia pour le printemps-été 1966. Ses motifs peints à la main, inspirés de l’Art Nouveau, donnent le ton du chic bohème selon Chloé.
+Partager
1969
Au milieu des années 60, Chloé présente des pantalons de soie fluides qui glissent sur la peau. Ces pantalons incarnent une nouvelle élégance décontractée et instaurent l'équilibre masculin / féminin emblématique de l’attitude Chloé.

Jane Birkin photographiée par Guy Bourdin
+Partager
Années 70
Karl Lagerfeld s'avére être un créateur très prolifique et devient, dès 1974, l’unique designer de Chloé. Ses robes de soie floues à empiècements de dentelle, qui célèbrent un romantisme féminin et insouciant, marquent fortement les années 70.
+Partager
1972
La première boutique Chloé ouvre ses portes à l’angle de la rue du Bac et de la rue de Gribeauval, dans le très chic 7e arrondissement de Paris.

Photographie par Alexis Stroukoff
+Partager
1973
La robe Rachmaninoff, avec ses motifs noir et blanc et son foulard assorti noué autour de la tête, est un exemple parfait de l’esprit romantique, bohème et nomade des années 70.

Photographie par Jean-Luce Huré
+Partager
1974
Les années 70 sont une ode à la cape. Sans cesse ré-interprétée au cours de la décennie, la cape symbolise légèreté et liberté de mouvement - une signature du style Chloé. L’été, elle tourbillonne, tout en soie aérienne. L’hiver, taillée dans une laine douce, la cape devient un vêtement masculin librement réinventé au féminin.

Photographie de Francois Lamy
+Partager
Janvier 1975
Karl Lagerfeld devient le designer exclusif de Chloé. Autour de lui et de la Maison se retrouvent des personnalités aussi glamour que talentueuses, parmi lesquelles l’illustrateur de mode Antonio Lopez et les mannequins Pat Cleveland et Donna Jordan. Ces vedettes des night-clubs new-yorkais illuminent Paris de leur joie de vivre.
+Partager
Avril 1975
Le premier parfum Chloé est lancé. La fragrance florale et féminine devient immédiatement l’une des plus populaires de son époque.
+Partager
Années 80
Au début des années 80, la mode devient un terrain de jeu où s’expriment les inspirations les plus diverses. Les collections, conçues autour d’un thème majeur, sont mises en scène dans des défilés spectaculaires. Les mannequins dansent et virevoltent sur les podiums, faisant de ces événements de véritables spectacles.
+Partager
1982
Pour la collection printemps-été 1983, c'est la musique qui inspire Karl Lagerfeld. Il dessine la fameuse robe Angkor, brodée d’un violon en trompe-l’œil. Son ami Antonio Lopez revisite cette création surréaliste dans une aquarelle aux couleurs vibrantes.

Illustration par Antonio Lopez
+Partager
1983
Pour la collection printemps-été 1984, Karl Lagerfeld dessine la robe Ciseaux, brodée d’un motif de ciseaux en trompe-l’oeil. Cette collection sur le thème de la couture est le point d’orgue de la collaboration fertile du créateur et de la Maison, qui aura duré deux décennies.

Droits réservés
+Partager
1987
Après le départ de Karl Lagerfeld, plusieurs designers se succèdent avant la nomination de Martine Sitbon Directrice de la Création. Durant ses cinq années aux rênes de la Maison, elle introduit un jeu subtil sur le féminin, qu’elle nuance de références au costume masculin et d’allusions à l’univers flamboyant du cabaret.

Photographie par Francois Halard
+Partager
Années 90
Karl Lagerfeld fait son retour chez Chloé en 1992. Au cours des années suivantes, il s’inspire aussi bien du classicisme que de la pop culture et célèbre un romantisme féminin et insouciant. Ses collections pleines d’énergie et d’humour sont incarnées sur les podiums par les top models des années 90, véritables icônes qui symbolisent à tout jamais cette époque.
+Partager
1993
La collection printemps-été 1994 est aérienne et romantique. Sur des robes de tulle diaphanes, des motifs peints à la main revisitent les fresques antiques de l’île de Santorin.

Photographie par Guy Marineau
+Partager
1995
La collection printemps-été 1996 ravive l'esprit pop et enjoué de la Maison.

Photographie par Guy Marineau
+Partager
1997
À l’âge de 25 ans, Stella McCartney devient la Directrice de la Création de la Maison, alors qu’elle sort tout juste de Central Saint Martins. Il s’agit de la plus jeune créatrice jamais recrutée par la Maison.

Photographie par Mary McCartney
+Partager
1998
Sous l’égide de Stella McCartney, Chloé adopte une attitude plus sexy et rock’n’roll. La créatrice anglaise mêle le romantisme et l’énergie de la rue dans un mix inédit de lingerie vintage, tailleurs-pantalons bien coupés, T-shirts imprimés, et pantalons taille basse qui deviennent rapidement une signature Chloé.

Photographie par Vanina Sorrenti
+Partager
1999
Stella McCartney marque le retour de la jeunesse, de l'insouciance et du glamour dans la Maison. Ses collections traduisent un mélange d'influences éclectiques, de la Brit Pop à Savile Row en passant par le Girl Power. Chloé accueille une nouvelle génération de fans absolus.

Photographie par Liz Collins
+Partager
Années 2000
Au cours de cette période, trois jeunes créatrices britanniques, Stella McCartney, Phoebe Philo et Hannah MacGibbon, se succèdent à la direction de la création de Chloé. La Maison s'appuiera sur cette nouvelle énergie pour lancer une ligne d'accessoires, incluant une collection de sacs, de petite maroquinerie, de chaussures et sa deuxième ligne See by Chloé.
+Partager
2001
Stella McCartney quitte Chloé en 2001. Phoebe Philo, son bras droit et amie, lui succède et endosse le rôle de Directrice de la Création.

Photographie par David Sims
+Partager
2005
Sous l’égide de Phoebe Philo, la maison se lance dans la maroquinerie. Au printemps 2005, Chloé lance le sac Paddington. Ses proportions oversized, son cadenas XXL et son esprit « bagage » en font rapidement le tout premier « it bag » de l’industrie de la mode.

Photographie par Inez & Vinoodh
+Partager
Mars 2006
Chloé introduit les chaussures à semelles compensées. L'attitude cool et l'esprit féminin de ces modèles évoquent cette allure typiquement années 70 qui plaît tant à la Maison. Les compensées deviennent une signature des chaussures Chloé pour les saisons à venir.

Photographie par Inez & Vinoodh
+Partager
Août 2006
Sous la direction artistique et audacieuse de Phoebe Philo, une garde-robe moderne et extrêmement désirable voit le jour. Fidèles à l’esprit de la marque, les collections associent vêtements de jour sexy, robes de soie transparentes et coupes masculines, pour une élégance impeccable et décontractée à la fois.

Photographie par Inez & Vinoodh
+Partager
2008
En 2008, après un bref passage du Suédois Paulo Melim Andersson à la tête de la maison, Hannah MacGibbon est nommée Directrice de la Création.

Photographie par Paola Kudacki
+Partager
2009
Hannah MacGibbon poursuit l’histoire de Chloé en lui insufflant un air de sophistication. Ses collections exaltent une confiance et une douceur radieuses puisées dans l’esprit des seventies, décennie-référence qui a tant inspiré les créatifs de Chloé.

Photographie par Mikael Jansson
+Partager
Années 2010
Le début de cette décennie est marquée par l’arrivée de Clare Waight Keller. Sous sa direction, l'allure de Chloé continue de se moderniser : les collections adoptent une attitude séduisante ancrée dans un confort sophistiqué et une aisance synonyme de liberté. De nouveaux accessoires iconiques sont introduits : le Drew et le Faye rejoignent le Marcie dans la liste des classiques de Chloé.
+Partager
2010
Chloé introduit le Marcie, sac de jour iconique dont la forme ronde et féminine évoque un esprit nomade.

Photographie par Angelo Pennetta
+Partager
Août 2011
Clare Waight Keller rejoint la Maison en 2011 en tant que Directrice de la Création.

Photographie par Theo Wenner
+Partager
Octobre 2011
La première collection de Clare Waight Keller capture un parfait équilibre entre fluidité, féminité et touches boyish. Cette collection inaugurale donne le ton des saisons à venir.

Photographie par Glen Luchford
+Partager
2012
La Maison célèbre ses 60 ans avec l’exposition Chloé. Attitudes au Palais de Tokyo et édite un livre anniversaire collector.

Photographie par Patrick Demarchelier
+Partager
2013
Chloé révèle le Drew dans sa collection automne 2014. Parfaite incarnation du glamour seventies cher à Chloé, ce sac s'impose immédiatement comme une icône mode.

Photographie par Angelo Pennetta
+Partager
2014
Le Faye, sac de jour élégant et raffiné, à l'allure décontractée, s'invite dans la collection printemps-été 2015.

Photographie par Theo Wenner
+Partager
2014
La collection printemps-été 2015 de Clare Waight Keller, unanimement saluée, est considérée comme un tournant dans le parcours de la créatrice. « Tous les éléments que j’avais explorés jusqu’à maintenant se sont cristallisés » explique-t-elle alors à vogue.com. La légèreté du flou se mêle à la décontraction du denim. La collection est applaudie par la critique et par les Chloé Girls du monde entier

Photographie par Etienne Tordoir
+Partager
Mars 2016
La collection automne-hiver célèbre l’esprit nomade d’une femme qui se risque hors des sentiers battus. Sa garde-robe s’enrichit de pantalons et vestes relevés de détails motocross, pour une attitude distinctive et incarnée.

Photographie par Etienne Tordoir
+Partager
Juillet 2016
La Maison lance sa e-boutique.
+Partager
2017
Chloé annonce la nomination de Natacha Ramsay-Levi en tant que Directrice de la Création du prêt-à-porter, de la maroquinerie et des accessoires.
+Partager
Array
(
    [1950s] => 4
    [1960s] => 5
    [1970s] => 6
    [1980s] => 4
    [1990s] => 6
    [2000s] => 7
    [2010s] => 11
)
réduire
Le début
Années 50
1952
1957
1958
Années 1960
1960
1962
1965
1969
Années 70
1972
1973
1974
Janvier 1975
Avril 1975
Années 80
1982
1983
1987
Années 90
1993
1995
1997
1998
1999
Années 2000
2001
2005
Mars 2006
Août 2006
2008
2009
Années 2010
2010
Août 2011
Octobre 2011
2012
2013
2014
2014
Mars 2016
Juillet 2016
2017
  • le début
  • 1950s
  • 1960s
  • 1970s
  • 1980s
  • 1990s
  • 2000s
  • 2010s
  • aujourd'hui
Photographie par Guy Bourdin
Illustration par Antonio Lopez
Photographie par Patrick Demarchelier
+Partager
A comme Artistique
Gaby Aghion crée Chloé dans les années 50, au coeur des cercles artistiques de la Rive Gauche, à Paris. De ce moment, la Maison va attirer des générations entières de jeunes créateurs, de défricheurs, d'artistes. Et devenir une véritable pépinière de talents qui façonneront l'identité de Chloé au fil des décennies.
+Partager
Chloé
Photograhie par Etienne Tordoir
Photographie par Morgan O'Donovan
+Partager
B comme Boyish - "Garçonne"
On retrouve toujours des coupes intemporelles avec une élégance masculine dans l'univers Chloé, mais toujours balancées d'une féminité infinie. Les deux styles y cohabitent en parfaite harmonie, l'allure "garçonne" apportant aux silhouettes ce qu'il leur faut de désinvolte.
+Partager
Chloé
Photographie par Juan Ramos
Photographie par Liz Collins
+Partager
C comme Confiant
Chloé revendique depuis sa création l'importance de la confiance en soi et de l'indépendance. Sa fondatrice, Gaby Aghion, était une visionnaire, une pionnière du prêt-à-porter qui a conçu des vêtements pour des femmes à son image, modernes et actives.
+Partager
Photographie par David Hamilton
Photographie par Robert Fairer
Photographie par Morgan O'Donovan
+Partager
D comme Délicat
Les robes fluides, les blouses diaphanes et la dentelle aérienne de Chloé riment avec légèreté et grâce, ces valeurs féminines si chères à la Maison. Simple et sophistiquée à la fois, rien ne rayonne plus qu'une femme portant une robe floue Chloé.
+Partager
Photographie par David Sims
Photographie par Robert Fairer
Chloé
+Partager
E comme Effortless - "Avec simplicité"
Chloé sublime les femmes avec cette manière toute particulière d'être au monde : celle d'une féminité authentique qui se passe d'artifices et qui n'en fait jamais trop. Le tout se choisit et se porte avec élégance, décontraction et assurance.
+Partager
Photographie par Guy Bourdin
Photographie par Inez & Vinoodh
Photographie par Inez & Vinoodh
+Partager
F comme Féminine
Aucune autre Maison ne symbolise mieux la féminité que Chloé. Des robes en dentelle délicate aux robes floues aériennes ultralongues, toutes sont dessinées par des femmes, pour des femmes. Mais au-delà du vêtement, c'est tout un idéal que Chloé incarne. Celui de filles libres et indépendantes, qui croient aux valeurs d'amitié et de solidarité féminine et que la communauté #ChloeGIRLS rassemble.
+Partager
Photographie par Jean-Luce Huré
Photographie par David Sims
Getty Images
+Partager
G comme Grâce
Les Chloé girls possèdent une allure et un maintien naturels. Plutôt que d’attirer sur elles les regards, ces femmes incarnent une élégance discrète. Un sens inné du style et une aisance qui séduisent tous ceux qui les approchent.
+Partager
Photographie par Liz Collins
Photographie par Morgan O'Donovan
Photographie par Morgan O'Donovan
+Partager
H comme Heureux
« Tout ce que j'ai toujours voulu, c'est que Chloé ait un esprit joyeux pour rendre les gens heureux », a dit un jour Gaby Aghion. Depuis lors, tout ce que fait la Maison est placé sous le signe de la douceur, de la lumière et de la gaieté. Les défilés ont toujours une note optimiste, les soirées d'après-défilé sont vibrantes, tandis que luminosité et sérénité règnent dans nos boutiques.
+Partager
Chloé
Photographie par George Harvey
Photographie par George Harvey
+Partager
I comme Indépendant
« J'ai vécu la vie que je voulais. J'ai toujours voulu rester indépendante, j'ai donc tout fait pour l'être. Ma foi et mon audace étaient à toute épreuve », disait Gaby Aghion pour expliquer cet esprit d'indépendance cher à Chloé. On le retrouve dans chacune des pièces créées par la Maison, de la conception du vêtement à l'attitude qu'il procure, et est élégamment incarné par les Chloé girls du monde entier.
+Partager
Photographie par Jean-Luce Huré
Photographie par Jean-Luce Huré
Photographie par Jean-Luce Huré
+Partager
J comme Joyeux
A la fin des années 70 et au début des années 80, les mannequins Chloé dansent et virevoltent sur les podiums, transformant les défilés en véritables spectacles débordants de bonne humeur et de légèreté. Elles définissent alors l'esprit Chloé, radieux, libre et confiant, parfaite illustration de la joie de vivre. Un seul mot pour dire le bonheur, le sourire, le rire, qui tous font partie intégrante de l'esprit Chloé.
+Partager
Photographie par Inez & Vinoodh
Photographie par George Harvey
Photographie par George Harvey
+Partager
K comme Kaléidoscopique
Aux couleurs vives, la palette de Chloé préfère les teintes plus subtiles, les déclinaisons de pastels chaleureux. Le spectre coloré de Chloé s'étend du beige rosé iconique de la Maison au blanc pur, en passant par les teintes crème, corail, gris ardoise, bleu glacier, jaune vanille et vert menthe, rehaussées de touches d'or.
+Partager
Photographie par Horst Diekgerdes
Chloé
+Partager
L comme Lumière
Imaginez un rayon de soleil qui perce à travers les rideaux, un beau matin d’été; la lumière du Sud qui se reflète sur la mer Méditerranée; la couleur des pyramides de l’Egypte natale de Gaby Aghion; et la peau dorée par le soleil. Symbole de féminité et de beauté à l’état pur, la lumière fait partie de l’essence de Chloé. Sous la caresse d’une lumière naturelle et douce, la femme Chloé se sent libre.
+Partager
Chloé
Photographie par Glen Luchford
Photographie par George Harvey
+Partager
M comme Moderne
La grande force de la femme moderne réside dans sa capacité à se définir elle-même, à décider librement de ses valeurs, de ses goûts et de ses désirs. Une conviction ancrée dans l’ADN Chloé, depuis ce jour où Gaby Aghion, esprit libre et indépendant, révolutionna le prêt-à-porter avec ses créations contemporaines et sans prétention.
+Partager
Photographie par Inez & Vinoodh
Photographie par David Sims
Photographie par Morgan O'Donovan
+Partager
N comme Naturel
Avec ses cheveux au vent, son teint radieux et son regard plein de vie, la femme Chloé rayonne d'une beauté simple et naturelle. Ses vêtements chics et intemporels subliment son allure. Elle n'en fait jamais trop : elle s'habille pour elle-même, pas pour les autres.
+Partager
Photographie par David Sims
Photographie par Theo Wenner
Photographie par George Harvey
+Partager
O comme Optimiste
La femme Chloé a le cœur léger, elle est souriante et d'une éternelle jeunesse. Une personnalité que traduisent les tons sable et lumineux des collections, et que l'on retrouve dans cette légèreté avec laquelle Chloé interprète la mode, ou encore dans cette spontanéité que la Maison incarne.
+Partager
Chloé
Chloé
Chloé
+Partager
P comme Parisien
Paris, et la désinvolture élégante de la femme parisienne, ont toujours été les stars de l'histoire de Chloé. A l'époque de Gaby Aghion, Paris était le rendez-vous des intellectuels bohèmes, et les jeunes beatniks se retrouvaient sur la rive gauche. Les créations juvéniles et modernes, l'esprit rebelle de Chloé, étaient en osmose avec cette culture. Aujourd'hui, la Ville Lumière est toujours la capitale mondiale de la mode, et notre Maison vibre des mêmes pulsations.
+Partager
Photographie par Albert Watson
Photographie par Guy Marineau
Photographie par Xevi Muntane
+Partager
Q comme Quirky - "Surprenante"
Avec ses motifs fantaisistes et ses références à la pop culture, Chloé injecte une dose d'irrevérence et de surprise dans chacune de ses collections. Cette capacité à étonner se retrouve partout : des détails de nos sacs - tels que les nœuds faits main sur une chaîne ou le jeu entre les différentes finitions des pièces métalliques - aux pompons frangés qui animent les robes et les blouses de soie.
+Partager
Getty Images
Getty Images
Getty Images
+Partager
R comme Rock
Dans le monde de Chloé, la musique est omniprésente, depuis la bande-son énergisante des défilés jusqu'aux riffs de guitare rock des aftershows. Elle influence les humeurs, les pensées, et les mouvements du corps. Nous aimons infiniment la musique, alors nous aimons soutenir les artistes qui nous inspirent comme Flo Morrissey, Marianne Faithful, Florence and the Machine, ou encore Haim.
+Partager
Photographie par Inez & Vinoodh
Photographie par David Sims
+Partager
S comme Spontanéité
La spontanéité Chloé se traduit dans la fluidité des vêtements et l'attitude insouciante des femmes qui les portent. Les pièces sont conçues pour répondre au quotidien de la femme Chloé - active, toujours en mouvement. Le look n'est jamais trop pensé, il y a toujours un côté cool et désinvolte.
+Partager
Photographie par François Halard
Photographie par Etienne Tordoir
Photographie par Theo Wenner
+Partager
T comme Timeless - "Intemporel"
Les icônes Chloé telles que la blouse, la cape, le pantalon large et la chaussure compensée, se renouvellent subtilement chaque saison avec la même élégance. Cette élégance intemporelle se traduit dans l'attitude et le maintien, mais un vêtement parfaitement coupé saura toujours séduire.
+Partager
Photographie by Etienne Tordoir
Photographie by Etienne Tordoir
Photographie by Etienne Tordoir
+Partager
U comme Unique
Le sac Drew, la blouse en soie, une pièce en denim classique… Les vêtements et accessoires Chloé sont uniques. Leur singularité se reflète dans l'attitude, la palette de couleurs, la silhouette, et dans la démarche assurée de la femme qui les porte.
+Partager
Photographie par Jean-Luce Huré
Photographie par Timur Emek
Photographie par George Harvey
+Partager
V comme Vibrant
Les Chloé girls aiment la vie. Elles profitent de tout ce qu'elle peut leur offrir. Elles choisissent des vêtements qui les mettent en valeur et leur donnent de l'assurance, elles aiment les imprimés vibrants, les couleurs séduisantes et les tissus luxueux qui donnent de l'allure.
+Partager
Photographie par Christian Anwander
Photographie par Guy Bourdin
Chloé
+Partager
W comme Wild - "Sauvage"
Jamais provoquante, toujours élégante, la Chloé girl aime les détails audacieux qu'elle assume avec assurance. Cette touche sauvage, aventurière fait partie intégrante de l'ADN Chloé.
+Partager
Photographie par Inez & Vinoodh
Chloé
Chloé
+Partager
X comme kiss - "Le baiser"
Pour traduire l'esprit chaleureux de Chloé, nous signons toutes nos correspondances avec un X, symbole du baiser. Si bien qu'aujourd'hui, le "X" est devenu la signature de nos #chloeGirls.
+Partager
Photographie par Jeanloup Sieff
Photographie par Melodie McDaniel
Photographie par George Harvey
+Partager
Y comme Youthful - "La jeunesse"
Chloé est une invitation à garder l'esprit libre et l'insouciance de la jeunesse, quelque soit son âge . Après tout, l’âge n’est qu’un chiffre, mais le style, lui, est éternel. Chloé a toujours gardé ce regard tourné vers la jeunesse, vers ce qui était nouveau et original. Alors que la mode s’adressait aux femmes d'un certain âge, la fondatrice Gaby Aghion voulait parler à toutes les femmes qui nourrissaient un esprit jeune, créatif et libéré : des femmes à son image.
+Partager
Photographie par Mikael Jansson
Photographie par Ola Rindal
Photographie par David Bellemere
+Partager
Z comme zen
Calme et sûre d'elle, la Chloé girl ne cherche pas à attirer l'attention. Assumant parfaitement son esprit indépendant, elle se démarque par sa sérénité.
+Partager
a
b
c
d
e
f
g
h
i
j
k
l
m
n
o
p
q
r
s
t
u
v
w
x
y
z
Please select your country
Our online boutique is currently available in the countries listed below.
Please be advised that changing your location while shopping will remove all items from your Shopping Bag.